Les 20 recettes pour gagner en immobilier

Voici un petit inventaire non pas à la Prévert mais à la Mike Ferry, sur les 20 recettes pour devenir un agent immobilier ou un négociateur immobilier extraordinaire.

  1. Soyez tenace. Comme n’importe quelle activité commerciale le succès n’arrive pas de suite
  2. Soyez convaincant
  3. Soyez intransigeant sur votre agenda
  4. Préparez minutieusement vos rendez-vous
  5. Travaillez votre flair
  6. Maintenez un contact régulier avec vos clients
  7. Entretenez votre réseau avec vos clients
  8. Cultivez un état d’esprit positif
  9. Soyez fiable
  10. Ne croyez pas aux miracles
  11. Prospectez tous les jours
  12. Constituez un bon réseau
  13. Sachez passer au client ou prospect suivant
  14. Travaillez dur
  15. un seul mot d’ordre : les contacts
  16. menez chaque tâche à bon port et à fond
  17. Reprenez contact avec tous vos prospects et clients
  18. Soyez enthousiaste et souriant
  19. Ciblez vos clients
  20. Soyez matinal

20 recettes pour réussir en immobilierSi vous respectez ces 20 bonnes recettes, Mike Fery vous assure de devenir prochainement un négociateur immobilier ou un agent immobilier millionnaire : un salaire à 6 chiffres comme il se plait à le répéter. Appliquez sa méthode à la lettre et dites-nous ce qu’elle a  généré.

Pour en savoir plus sur Mike Ferry

En septembre, je serai mandataire immobilier

La rentrée est souvent le moment de prendre un nouveau départ professionnel. Cet été sera donc propice à la réflexion et au choix du réseau de mandataires qui vous va le mieux… Faites le bon choix, et… devenez mandataire immobilier

Le plus dur est de choisir le bon réseau de mandataires immobiliers.

Le secteur immobilier se porte bien et c’est pour cela que les créateurs de réseaux immobiliers ont saisi l’occasion de lancer leur business. A l’image du pionnier de l’immobilier par Internet (proprietes-privees.com), nombreux sont ceux qui s’essayent dans ce nouveau modèle économique… Il y a déjà eu de la casse et il y en aura encore. Alors soyez prudent, faites le choix d’un réseau de mandataires qui a fait ses preuves et qui a une assise financière de premier ordre. Évitez les réseaux qui vous promettent 100% de reversement de commission… il ne faut pas être grand économiste pour comprendre que ces sociétés ne passeront pas l’hiver !

Les critères qui font qu’un réseau de mandataires vous permettra de réussir :

Pour bien choisir, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • l’ancienneté de l’entreprise
  • les CA déclarés sur société.com et sa rentabilité, sa capacité d’investir
  • les formations dispensés
  • les outils et logiciels proposés
  • la satisfaction des négociateurs immobiliers de ce réseau
  • le montant des packs de services pour pouvoir travailler et communiquer (proprietes-privees.com propose aux confirmés un Package GRATUIT)
  • des éléments tels que : l’adhésion à un syndicat professionnel (UNIS ou FNAIM par exemple), la capacité à rédiger des compromis, à séquestrer les dépôts de garantie…

Pour aller plus loin :

 

 

Bien négocier son prêt immobilier

Négociation de prêtNégociation de prêt pour mieux rentabiliser un investissement immobilier

Optimiser son prêt immobilier pour qu’il soit le plus rentable possible, c’est faisable avec la négociation de prêt. Du taux d’intérêt, aux frais d’assurances en passant par les pénalités éventuelles et la prise de pause crédit, en terme de prêt immobilier, tout se négocie. Pour les emprunteurs, il s’agit de savoir jouer sur la concurrence, et de séduire les banques à travers le « profil emprunteur idéal ».

La raison et les avantages d’une négociation de prêt immobilier

Au premier abord, la négociation de prêt immobilier peut sembler complexe. Si ce n’est forcément le cas, elle peut néanmoins prendre du temps. Pour éviter de perdre un temps précieux, notamment s’il s’agit de la toute première demande de crédit ou de négociation, il ne faudra pas hésiter à demander l’aide d’un courtier en crédit. Cliquez ici pour consulter tout d’abord un guide de simulation de prêt.

En terme d’investissement immobilier, négocier un prêt, c’est chercher à assouplir au maximum les modalités du contrat, pour rentabiliser au mieux le crédit. En terme de taux d’intérêt par exemple, les emprunteurs doivent bien tenir en compte le TEG ou Taux Effectif Global, qui englobe directement l’ensemble des frais. Entre les frais d’assurances de prêts, les frais de dossiers, les différents frais annexes et les éventuelles pénalités établies en cas de remboursement anticipé, la négociation devient indispensable.

La négociation du prêt immobilier se fait sur plusieurs points essentiels. En effet, en plus de la négociation du taux d’intérêt, il est par exemple nécessaire de négocier également les assurances de prêts, qui peuvent représenter jusqu’à 20 % du cout total du crédit. Dans tous les cas, une délégation d’assurance peut être hautement recommandée. Négocier les modulations d’échéances, les pauses crédits et même le transfert de prêt peut être très avantageux. En effet, en obtenant par exemple un droit de pause crédit, un emprunteur pourra facilement reporter certains nombres d’échéances sur 3 ou 4 mois, et éviter par la même occasion de souscrire par exemple une assurance perte emploi.

Les bonnes conditions d’une négociation de crédit immobilier

Pour espérer obtenir des banques des efforts particuliers au cours de la négociation, les emprunteurs doivent remplir certaines conditions. Avoir un taux d’endettement faible, entre 10 à 15 %, c’est le premier critère à remplir pour espérer séduire les banques. Lorsque le taux d’endettement se situe entre ces chiffres, le profil emprunteur est considéré comme « excellent ». Le « reste à vivre » d’un bon emprunteur doit par ailleurs être relativement important.

Les banques apprécient en outre que les emprunteurs soient en mesure de leur proposer un important apport personnel, soit, au minimum l’équivalent de 10 % de la valeur du bien immobilier. Savoir garder et gérer ses finances de manières « saines » peut également influencer les décisions des banques pendant la négociation. Être bon gestionnaire de compte c’est n’avoir aucun découvert, aucun incident de paiement sur les prêts en cours et ne pas avoir demandé un prêt à la consommation.

Proprietes-privees est sur Bien’ici

DBien'ici et Proprietes-Priveesepuis plusieurs mois des paris étaient lancés pour savoir qui sera ou qui ne sera pas sur le site créé par les professionnels de l’immobilier : Bien’ici

Bien’ici : pas seulement un site d’annonces de plus.

Bien’ici est le fruit d’une concertation entre syndicats professionnels, franchiseurs immobiliers et promoteurs. Face à l’hégémonie grandissante de sites ou portails d’annonces immobilières tels que SeLoger ou Le Bon Coin, les professionnels ont dit « Stop; cessez de nous prendre pour des vaches à lait ». Mais la question qui se pose est la suivante : ce site, qui rapidement devrait rassembler 1 million d’annonces, parviendra t’il à générer les contacts des poids lourds cités ci-dessus. Lorsque Rolland Tripard : directeur général de SeLoger dit  » nous investissons 6 millions d’euros par an dans la visibilité de SeLoger… »; il sous entend que les professionnels ne parviendront pas à donner à ce site les moyens de rivaliser. Son diagnostic s’appuie t’il sur l’amère expérience  faite par les confrères d’outre Manche ?

 

Proprietes-Privees sur Bien’ici

Le réseau d’agents commerciaux Proprietes-Privees bénéficie, du fait de son adhésion historique à la FNAIM, de la totalité de ses annonces sur Bien’Ici. C’est ainsi le seul réseau de mandataires à pouvoir s’afficher aux côtés des professionnels de l’immobilier. Pour combien de temps ? Sylvain Casters indique « qu’il n’y a aucune raison que nous soyons mis à l’écart. Certes nous avons initié un nouveau mode de transactions mais nous sommes tout aussi pro que n’importe quel agent. Nous mettons la satisfaction de nos clients au cœur de tous nos processus et aujourd’hui notre taux de sinistralité est nul. Le dernier audit réalise par notre garant Galian a confirmé la preuve de ce professionnalisme« .

Les autres réseaux de mandataires seront ils accueillis sur Bien’ici sous couvert de l’impossibilité de faire un  » refus de vente » ou un délit de  » sale g…… » ?

Toujours est-il que nous sommes sur Bien’ici et que nous y sommes bien ! Nous ne manquerons pas de vous dire les contacts que va générer cette présence sur le premier site d’annonces des professionnels géré par des pros.

Devenir mandataire immobilier

Profitez de la rentrée pour devenir Mandataire immobilier

Mandataire immobilier
Depuis quelques temps déjà, vous vous posez la question : « pourquoi ne changerais-je pas de métier pour devenir mandataire immobilier ou négociateur immobilier ? ». Cette question a du sens si vous êtes passionné d’immobilier et de commercial. Et cette fonction est faite pour vous si vous avez envie de devenir votre propre patron. Gagner sa liberté c’est aussi accepter de gérer sa vie différemment.

Le métier de mandataire immobilier

Qui dit mandataire immobilier dit indépendant. C’est à dire que vous allez travailler pour vous. Vous ne devez recevoir de directives de personne : aucun lien de subordination, aucune obligation de quelque sorte que ce soit : permanence en agence, objectifs commerciaux, etc… Certains y voient que des avantages… D’autres sont perdus car l’encadrement avec un manager qui dit quoi faire, quand et comment peut manquer.

Où exercer ce métier de mandataire immobilier ?

Vous avez le choix et plutôt même un grand choix. L’agence près de chez vous peut vous proposer un poste de mandataire immobilier. Elle vous présentera le poste sous la forme d’un poste d’agent commercial ou de négociateur immobilier indépendant. Tout cela signifie la même chose. Vous devrez signer un contrat d’agent commercial et faire les démarches pour débuter en toute légalité (demande RCPro, RSAC au greffe…)

Si vous ne souhaitez pas dépendre d’une agence ou si vous essuyez un refus dans votre agence de quartier… ne désespérez pas. Il existe plus de 60 réseaux de mandataires immobiliers indépendants. Tous ne sont pas excellents. A vous de les interroger, rencontrer et comparer. Ne vous laissez pas aveugler par des réseaux de mandataires immobiliers qui vous donnent tout y compris 100% de commission. En France, le louage de carte T est une infraction à la loi.

Une formation pour démarrer comme mandataire immobilier ?

Si vous ne connaissez pas ce métier, il et indispensable d’être formé. Ce métier s’apprend. Il faut un minimum de connaissance en droit (le mandat de vente ou de location est un contrat), en commercial, en urbanisme… Fuyez les gens ou les réseaux qui vous lâchent sur le terrain sans vous apporter cette formation initiale. Vous allez au devant de déboires et vous risquez gros …

Pour en savoir plus : www.proprietes-privees.org/mandataire-immobilier

Location de logement : des nouveautés !

Suite aux récents décrets et à la loi Macron du 6 août 2015, de nouvelles règles s’appliquent pour la location d’un logement à titre de résidence principale, que le logement soit nu ou meublé.

Le contrat de location et sa notice : Pour finaliser la location d’un logement, il est désormais essentiel de respecter le « contrat-type » avec les fameuses informations obligatoires (précédent loyer, travaux effectués par le bailleur…) et il faut désormais joindre au contrat la notice d’information « réglementaire ». Autant dire que le contrat de location subit la même inflation d’information que le contrat de vente d’immeuble. Mais l’information du locataire n’est-elle pas essentielle ?!

Fixation du loyer à Paris. Le dispositif d’encadrement de « l’évolution » des loyers est reconduit à Paris pour un an. Dans le bail, il convient de porter le montant du dernier loyer « appliqué » à l’ancien locataire. Sauf exceptions et notamment travaux ou équipements spécifiques, le loyer du nouveau locataire ne peut dépasser celui du précédent, sauf à l’augmenter de la variation de l’IRL

La surface et le mobilier d’un logement en meublé. Dans le nouveau contrat, la surface habitable du logement meublé doit être indiquée. À la suite de la loi Macron, un locataire pourrait en effet, exercer l’action en diminution de loyer en cas de surface erronée de plus de 5 %.

Désormais, pour tout logement à louer en meublé à compter du 01.09.2015, le bailleur doit vérifier que son mobilier comporte les éléments imposés par un récent décret : literie comprenant couette ou couverture, dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher, plaques de cuisson, four ou four à micro-ondes, réfrigérateur avec compartiment freezer, vaisselle pour la prise des repas et ustensiles de cuisine, table et sièges, étagères de rangement, luminaires, matériel d’entretien ménager.

Préavis pour les locations en cours. Pour tout contrat de location en cours au 07.08.2015, y compris s’il a été signé avant le 27.03.2014, le locataire peut lorsqu’il donne congé, se prévaloir d’un préavis réduit à un mois si son logement est situé dans une commune où s’applique la Taxe sur les Logements vacants (TLV).

Quels sont les meilleurs réseaux de mandataires ?

graphExiste-t’il des réseaux de mandataires meilleurs que d’autres ?

Difficile de s’y retrouver parmi la multitude de réseaux de mandataires. Il s’en créé un par trimestre. Chacun y va de ses affirmations, de ses avantages, de ses pâles copies… Sans compter la course au pourcentage de rétrocession : c’est à celui qui annoncera plus de 100% de rétrocession de la commission d’agence !

Bien choisir son réseau de négociateurs immobiliers, c’est d’abord se poser les questions du type :

  1. Combien je veux gagner ?
  2. Quel réseau peut m’aider à atteindre mon objectif ?
  3. De quels outils vais-je bénéficier ?
  4. Qu’apporte ce réseau en terme de formation, outils marketing, image de marque, notoriété, accompagnement terrain, publicité de mes mandats, etc…?

Tout comme il n’y a pas qu’une seule entreprise dans laquelle vous aimeriez travailler, il n’y a pas un meilleur réseau de mandataires et ensuite les pires. Chacun d’entre eux dispose d’un ADN qu’il va falloir que vous découvriez et analysiez.

5 conseils pour vous aider à choisir le meilleur réseau de mandataires :

  • regardez le CA moyen par négociateur immobilier. Même si cette donnée peut être discutable, elle donne une première idée sur l’efficacité commerciale du réseau. Préférez les réseaux de mandataires qui publient leurs chiffres sur societe.com. La transparence n’est pas la qualité première de certains réseaux de mandataires…
  • demandez quels sont les outils qui seront à votre disposition. Méfiez-vous du tout gratuit… Votre commission est-elle gratuite également ?!
  • il existe des classements : Réseau d’Or par exemple. Cet audit est réalisé par un organisme indépendant
  • rencontrez les responsables régionaux lors de réunions d’informations ou en RDV individuel
  • étudiez en détail l’offre de collaboration : les prix des packs, les outils inclus, les rémunérations, les gratuités… Certains ne vous diront pas ce que vous découvrirez trop tard…

Pour bien préparer votre analyse et vous informer avant de sauter dans le vide… allez jeter un œil (plutôt 2) sur proprietes-privees.org

Comment sont perçus les professionnels de l’immobilier ?

mandat happy satisfaction clientNous avons le plaisir de vous livrer ici un extrait d’une enquête Ifop réalisée dernièrement à la demande d’un de nos concurrents. En bref, les agents immobiliers ont une image à travailler : en cause souvent le manque de suivi et des honoraires trop élevés au regard de la prestation ressentie.

Malgré l’émergence de sites destinés aux particuliers, le  recours aux professionnels de l’immobilier reste majoritaire. Mais les Français ont une perception contrastée de ces intermédiaires.

Interrogés sur l’image qu’ils ont des agents ou négociateurs immobiliers, les interviewés ont répondu à 52% en avoir une « plutôt bonne image », alors que 40% en ont une «plutôt mauvaise image». 6% de l’échantillon a une « très mauvaise image » de ces intermédiaires de l’immobilier, contre 2% qui en ont une « très bonne image ».
Par contre, dès lors que les sondés ont pu réaliser une vente récente par l’intermédiaire d’un professionnel, leur avis change du tout au tout. Ainsi, à la question « Êtes-vous satisfait de la prestation du négociateur immobilier ou de l’agence qui vous a accompagné dans le cadre d’une vente ? », 83% des répondants se disent « tout à fait satisfait » ou « plutôt satisfait ». Une statistique qui révèle néanmoins que 17% des vendeurs n’ont pas été satisfaits de leur intermédiaire immobilier, éventuellement à cause de commissions considérées comme trop élevées.

En conclusion et en forme de conseil : testez les services d’un négociateur immobilier et vous changerez d’avis et de perception ! Ce professionnel vous apporte un réel service et des garanties. Et d’autre part, à nos confrères : « soyez plus raisonnables, comme chez Proprietes-Privees, sur vos honoraires et expliquez par le détail le contenu de vos prestations et services. »

PS : Enquête Ifop/Optimhome réalisée auprès d’un échantillon de 1501 personnes représentatives de la population française âgée de 25 à 65 ans, en utilisant la méthode des quotas.

Proprietes-Privees et Paradissimmo… quoi de neuf ?

paradissimmo
Notre Directeur de Publication : Sylvain CASTERS, pouvez-vous nous rappeler qui sont Proprietes-Privees et Paradissimmo ?
SCA : Proprietes-Privees.com est l’une des premières agences immobilières en ligne. Nous fêterons nos 10 ans l’année prochaine et notre concept a depuis inspiré beaucoup de nos confrères. Car aujourd’hui il doit exister environ quelque 60 réseaux de mandataires.
Quant à Paradissimmo, il s’agit du plus « vieux site d’estimation immobilière en ligne » ! Nous l’avons racheté à l’un des fondateurs de Viadéo il y a 2 ans.

DP : quelle synergie voyez-vous entre les 2 sites ?
SCA : Dans notre activité de transaction immobilière, savoir estimer un bien est simplement la base du métier. Pouvoir obtenir des demandes d’estimation en provenance des prospects constitue un plus. Et disposer d’un site qui ramène des contacts de vendeurs est un atout considérable. Ainsi nos négociateurs immobiliers sont en amont du projet du vendeur. Il est plus aisé de parler de nos services et de nos outils de vente, puis de prendre le mandat.

DP : Ils ont le contact certes, mais rencontrent-ils pour autant les clients ?
SCA : Paradissimmo ne donne pas au client une estimation farfelue issue de calculs plus ou moins poussés. Le client qui dépose sa demande d’estimation va rencontrer un négociateur du Groupe. Il y a une vraie visite du bien et un véritable rapport d’estimation qui sera fourni à l’issue de l’analyse. On est très loin de l’estimation où l’on dit au client « votre bien vaut entre 150 000 et 300000 € ». Notre progiciel d’estimation couplé avec la market place est bien plus précis que cela.

DP : Cela signifie que tous vos négociateurs ont accès aux demandes d’estimation ?
SCA : Paradissimmo est une énorme place de marché. D’un côté, les particuliers déposent leur demande d’estimation, de l’autre côté les négociateurs Proprietes-Privees disposent d’un accès sécurisé à la marketplace pour choisir les demandes d’estimation qu’ils souhaitent traiter. Et bien évidemment, pour tous nos négociateurs, l’accès est gratuit… Ils ne reversent rien, y compris sur les demandes qui aboutissement finalement à une vente.

DP : Combien de demandes d’estimation recevez-vous chaque mois ?
SCA : Cela varie en fonction des campagnes de promotion que nous faisons en partenariat avec des sites d’annonces. Actuellement, notre bannière sur AVendreALouer génère des dizaines de connexions chaque jour. Nous regrettons de ne pouvoir toutes les traiter. Car, malgré nos 400 négociateurs sur le terrain, nous avons des zones où nous n’avons personne. C’est dommage !

DP : Lancez un appel à vos confrères !
SCA : C’est une excellente idée ! Chers confrères : si vous souhaitez profiter des opportunités offertes par Paradissimmo et de ces contacts qui n’attendent que vous,… rejoignez-nous !

DP : Proprietes-Privees semble un réseau très orienté services et satisfaction Clients…
SCA : J’ai mené ma carrière dans les métiers de services. Pour moi, la satisfaction clients ne se négocie pas. La qualité ainsi que la diversité de services sont une des clefs de la différenciation. Celle-ci permet d’ailleurs à nos négociateurs de gagner en moyenne 44% de plus que la moyenne des principaux réseaux concurrents… Ce n’est pas un hasard !

Proprietes-Privees s’engage vers la satisfaction totale

logo-immodvisor-web« La satisfaction de nos clients ne se négocie pas… » C’est ainsi que Sylvain Casters, Président du réseau de négociateurs immobiliers Proprietes-Privees.com, voit son métier et celui d’agent immobilier.

Lorsqu’un acquéreur se lance dans un projet immobilier, il veut être accompagné, rassuré et considéré… Car pour lui, il s’agit d’un investissement engageant : sans doute le plus gros investissement de toute sa vie. Aussi, le maître mot d’un négociateur immobilier appartenant au Réseau est donc : satisfaction.

Et afin de mesurer la satisfaction de ses clients, Proprietes-Privees s’est engagée aux côtés d’un spécialiste des avis clients dans le secteur immobilier : Immodvisor. Sur le modèle des sites d’avis touristiques, cette start-up, propose aux clients de l’agence de  laisser un avis sur leur expérience lors de l’achat ou la vente de leur bien immobilier. Ces avis sont contrôlés par le site Immodvisor pour éviter d’avoir des avis de complaisance ou des « faux avis ».

La mise en place de ces avis a eu plusieurs conséquences :

  • une plus forte implication des négociateurs dans le processus de satisfaction clients
  • un nouveau processus post-vente permettant un retour des avis
  • une transparence totale dans l’affichage du niveau de satisfaction (un widget affiche en temps réel, sur toutes les pages du site Proprietes-Privees.com, la moyenne du niveau de satisfaction

Avec une note moyenne de 5.6 sur 6, le niveau de satisfaction est excellent à ce jour. Trop peut-être… car même si les avis sont contrôlés, une trop bonne note peut faire penser qu’il ne s’agit pas d’avis spontanés… Or le processus est vérifié et les clients sont libres de noter comme ils le souhaitent le négociateur avec qui ils ont fait affaire.